Contexte

Face au changement climatique et aux sollicitations de la ressource en eau, l’enjeu des économies d’eau en agriculture devient de plus en plus pressant. A l’échelle européenne, l’agriculture est responsable d’environ 25% des prélèvements totaux (EEA, 2009), avec de grandes variations selon les pays. La règlementation européenne, via la directive cadre sur l’eau vise à une gestion durable de l’eau qui se décline, entre autres, par des économies d’eau.

Le FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) soutient les investissements en équipements d’irrigation économes en eau (Règlement européen n°1305/2013 - Article 46, point 4). Chaque état membre de l’UE est libre d’utiliser la méthode qu’il souhaite pour réaliser l’évaluation ex ante des économies d’eau potentiellement réalisables par un changement de matériel d’irrigation.

Une étude commanditée et financée par le Ministère en charge de l’agriculture en France, intitulée « Evaluation des économies d’eau potentielles à la parcelle réalisables par la modernisation des systèmes d’irrigation », a été réalisée par IRSTEA en 2016-2017. Des références d’économies d’eau réalisées à la parcelle ont été collectées. Un référentiel d’économies d’eau potentiellement réalisables par un changement de matériel d’irrigation ou de pilotage a pu être établi. Il servira d’outil pour l’évaluation ex ante des économies d’eau potentielles réalisables sur le territoire français métropolitain.

Thématique

Le colloque est centré sur les questions scientifiques et techniques en lien avec les économies d’eau permises par les changements de matériel et de pratiques d’irrigation. Il met l’accent sur les questionnements scientifiques liés à l’efficience d’irrigation et la productivité de l’eau. Du point de vue technique, il concerne tous les systèmes d’irrigation (gravitaire, aspersion, irrigation localisée), ainsi que les outils de pilotage. Les économies d’eau sont considérées à la fois au niveau transport (échelle réseaux) et application (échelle parcelle). Elles incluent l’utilisation d’outils de pilotage.

Objectifs

  • Echanger autour des leviers d’économies d’eau et d’améliorations de l’efficience en irrigation.
  • Partager les retours d’expériences quantitatifs sur les économies d’eau réalisées par un changement de matériel ou l’adoption d’outils de pilotage dans les différents pays de l’UE.
  • Partager les méthodologies utilisées dans les divers pays européens pour l’évaluation ex ante des économies d’eau potentielles ; présenter la méthodologie française établie à la demande du Ministère de l'Agriculture.
  • Présenter des innovations techniques pour économiser l'eau en irrigation.
  • Favoriser les échanges entre les acteurs opérationnels, institutionnels, techniques et scientifiques

Public

  • Sphère opérationnelle : profession agricole (chambres d’agriculture), organismes de conseil en irrigation, ASA, sociétés d’aménagement régional

  • Sphère institutionnelle / règlementaire : Commission Européenne, autorités de gestion des PDR régionaux, agences de l'eau

  • Sphère technique et scientifique : chercheurs, techniciens

  • Entreprises

  • Etudiants

Personnes connectées : 1 Flux RSS